Polar dans les steppes Mongoles

Yeruldelgger, commissaire  et héros atypique ...

Immensité des steppes, océan d'herbes folles...

Quittez Oulan-Bator, ville moderne d'où les yourtes mongoles traditionnelles ont été repoussées...

La route file dans un paysage qui vous enveloppe , vous commencez à ressentir les esprits ancestraux d'un peuple nomade qui chevauche la steppe à vos côtés...  

Entrez au cœur des terres Mongoles.

Ambiance...

Un personnage assombri par un passé douloureux, partagé entre tradition et modernité...

Avec son nom imprononçable , vous n'allez plus réussir à vous détacher de Yeruldelgger ... Il va vous ouvrir les portes d'un pays jeune et dont les racines profondes aspirent à se mêler à ce nouveau monde.

L'intrigue va vous faire voyager dans les steppes, les montagnes et les égouts d'Oulan-Bator...

A chaque recoin, c'est une facette de la Mongolie que vous découvrirez tout en étant happé par une enquête entremêlant modernité et tradition, entre le smartphone et le boodog, un ragoût de marmotte....

Un roman efficace, haletant et passionnant...

Vous allez vous attacher à ses personnages secondaires étonnants : Solongo, médecin légiste amoureuse de Yeruldelgger, Oyun la jolie adjointe du commissaire au caractère bien trempé et Gantulga, un jeune garçon des rues aussi débrouillard qu’insolent.

Un quatuor insolite qui vous emmènera aux quatre coins de la Mongolie : voyage à cheval dans les Flaming Cliffs, retraite dans un monastère, fêtes de Naadam dans le parc national de Terelj

 

Laissez vous envoûter par un voyage en Mongolie passionnant...



Extrait

Une sorte de bonheur...

Yeruldelgger observait l'objet sans comprendre.

D'abord il avait regardé, incrédule, toute l'immensité des steppes de Delgerkhaan. Elles les entouraient comme des océans d'herbe folle sous la houle irisée du vent.

Un long moment, silencieux, il avait cherché à se convaincre qu'il était bien là où il se trouvait, et il y était bien. Au cœur de distances infinies, au sud de la province du Khentii et à des centaines de kilomètres de ce qui pourrait un tant soit peu justifier la présence incongrue d'un tel objet.

Le policier du district se tenait respectueusement à un mètre derrière lui. La famille de nomades qui l'avait alerté, à quelques mètres en face. Tous le regardaient, attendant qu'il apporte une explication satisfaisante à la présence de l'objet saillant de terre, de travers par rapport à l'horizon. Yeruldelgger avait respiré profondément, malaxé son visage fatigué dans ses larges paumes, puis il s'était accroupi devant l'objet pour mieux l'observer.

 


Il était vidé, épuisé, comme essoré par cette vie de flic qu'il ne maîtrisait plus vraiment.

Ce matin à six heures, on l'envoyait enquêter sur trois cadavres découpés au cutter dans le local des cadres d'une usine chinoise dans la banlieue d'Oulan-Bator et cinq heures plus tard, il était dans la steppe à ne même pas comprendre pourquoi on l'avait envoyé jusque-là.  (...)

 


Découverte

Ian Manook

Journaliste français, Patrick Manoukian (de son vrai nom) est un Grand voyageur...

Dès l’âge de 18 ans, il parcourt les États-Unis et le Canada, pendant 2 ans, sur 40 000 km en auto stop.

 

Ambiance

Entre Oulan-Bator et la steppe, le roman vous emporte dans une Mongolie moderne, libre où la culture ancestrale peine à retrouver sa place.

 

Roman Policier

Il y avait la Suède de Mankell, l'Islande d'Indridason, l'Ecosse de Rankin, il y a désormais la Mongolie de Manook !...

 


En résumé ...

Cinq ans plus tôt, Kushi, la fille de l'inspecteur Yeruldelgger a été enlevée et assassinée pour l'obliger à abandonner une enquête sur la corruption, liée au rachat des terres de la steppe mongole. 

La découverte du cadavre d'une autre fillette va le replonger dans les mêmes tourments. Dans un pays à l'histoire et aux paysages sauvages, une guerre sale d'argent et de pouvoir s'est déclarée autour d'une des richesses minières les plus rares et les plus convoitées de la planète. 

Pour lutter contre les puissances qui veulent s'accaparer son pays, Yeruldelgger va puiser ses forces dans les traditions héritées des guerriers de Gengis Khan, dans les techniques modernes d'investigation et dans la force de ses poings. 

Parce qu'un homme qui a tout perdu ne peut rien perdre de plus.

Il ne peut que tout reconquérir. Peu à peu, sans pitié ni pardon...

Editions Albin Michel



Impressions ...

Une couverture étrange d'un homme sans visage...

Un titre au nom imprononçable ...

Bien loin des steppes mongoles à première vue... et pourtant...

 

Sorti d’Oulan-Bator, où se hérisse gratte-ciel étincelant de verre et d’acier cernés par une périphérie de bidonvilles, la steppe nous envahit et révèle un peuple attaché à ses rîtes ancestraux, coutumes ou croyances. Les rencontres nomades qui s’effectuent dans les steppes se raréfient tandis que de plus en plus de familles choisissent de s’installer en ville dans l’espoir d’une vie meilleure. 

A la noirceur de l'intrigue et des meurtres sordides répond l'immensité vivifiante des prairies herbeuses où le plaisir vous prend à accompagner les personnages dans leurs chevauchées...

Plus qu'un polar c'est une découverte intime d'une Mongolie libre et fière, qui se (re)cherche, avec des personnages forts et attachants dans leurs complexités...

Une intrigue haletante vous emportera comme un vent sur la plaine et vous ne lâcherez plus ce roman avant son dénouement... 

Citations du livre...

# La vie ne fait rien de nous.

La vie, c'est nous qui la faisons, à coups de renoncements, peurs, abandons, tricheries, colères !

C'est nous qui nous empêchons d'en faire autre chose que ce qu'elle est.

# C'est de ton ignorance que se nourrit ta peur.

# C'est l'eau qui nous tient la tête hors de l'eau, mon garçon, n'oublie jamais ça,

et celle dans laquelle on se noie est la même que celle qui nous porte quand on nage.


Vous avez envie de partir ?

Contactez nous pour vous aider à organiser Votre Voyage 


Écrire commentaire

Commentaires : 0