Grand angle sur le BOTSWANA

Bivouac sur l'Okavango

Okavango Botswana Tour du Monde Envie de Voyage

Indépendant depuis 50 ans,vivant une croissance économique forte, ce discret pays affiche une solide démocratie.

Avec 581 726 km² - pour une grande majorité de désert du Kalahari -  et 2 155 784 habitants, voici un pays a la plus faible densité au monde : 3,65 hab./km².

Loin des tours de verre de la moderne capitale Gaborone, un vaste trésor naturel préserve la vie sauvage du Parc de Chobe au Kalahari en passant par l'incroyable dédale aquatique de l'Okavango échoué en plein désert ...

Ici, la valeur de l’eau prend tout son sens, vous paierez en « goutte de pluie », le pula

L'anglais est la langue officielle, mais l'idiome bantou est la langue nationale comprise par 78% de la population. Les San, dont on fait remonter les origines à plus de 40 000 ans, quant à eux, parlent des idiomes khoisan, celles des Bushmen caractéristiques des langues à clics

 

Les routes sont goudronnées au Botswana… Bon d’accord, il faut faire attention aux trous, aux piétons, aux ânes, aux chèvres, aux moutons… A peine la frontière passée, passage par un check point de police. Sous une toile de tente sur des chaises, comme à l’école, une officier de police vous délivre les bons usages de la conduite au Botswana… 

 

Toujours partant ?

Alors direction le Delta de l’Okavango !

Carnet de route pour le delta de l’Okavango

 

Laissant la frontière Namibienne derrière nous, longeant le fleuve Okavango…magnifique… Nous descendons  le Panhandle…le nom donné au delta du fait de sa forme en poêle à frire…

Voici venue la piste, terrain plat et sablonneux … dès le début ça s’enfonce, pas moyen d’avancer comme ça, il faut passer le 4x4… les enfants du village s’éclatent en voyant le véhicule s’ensabler… c’est l’attraction ! Ce n’est que le début de la piste…

Le 4x4 sort sans problème de cette position…En route pour 45 minutes de piste. 

Tantôt de vastes pâtures vertes et sableuses, tantôt des forêts…la piste est étroite et quelques souches affleurantes sur le bord menacent les roues.

Dans les ornières sableuses, les vaches traînant sur le chemin comprennent qu’elles doivent bouger, pas question de s’arrêter dans ces sables mous… 

La conduite est sport, demande une concentration importante mais au final, tout le monde rigole dans la voiture. A l’arrière, secoués en tout sens, c’est le parc d’attractions et devant le chauffeur s’amuse au volant de son 4x4 … 

Bienvenue au campement du Bout du Monde… Guma Lagoon Camp,  au cœur du delta de l’Okavango

Une large terrasse domine le vaste lac, ou lagon,  bordé de papyrus… le soleil se couche dans notre dos et embrase les berges face à nous … c’est beau, paisible … Nous sommes dans le delta de l’Okavango … Quelle Aventure extraordinaire …

Étrange  sensation de réaliser jusqu'où une Envie de Voyage peut mener, au cœur de paysages rêvés dans des livres ou des reportages télé… Sensation étrange … Savourons notre chance… 

Campement sur du sable, au bord de l’eau, sous des arbres et des palmiers. Le hamac est monté… humm !

La nuit nous ouvre une voûte étoilée comme seule l’Afrique ou l’Altiplano Bolivien savent le faire…

On est bien !

Le soleil se lève face au campement. Il fait bon… une belle journée commence, une journée de bateau pour découvrir le delta. 

Dès la traversée du lac, alimenté par les incalculables canaux formant le delta, la barque s’engage au milieu d’îles de papyrus, de roseaux et de terre ferme aussi, d'où s'élèvent des arbres dominant le delta…

Étrange et vaste monde aquatique, peuplé d'oiseaux  de toutes sortes : hérons blanc ou marron, aigrettes blanches, oiseaux pêcheurs tel le King fisher, minuscule oiseau coloré qui pêche en se jetant sous l’eau à coté de nous, et autres cormorans ou African data…


 Un couple d’aigles pêcheurs  perchés sur des roseaux nous épie …Des crocodiles, jamais loin, surveillent notre passage et plongent à notre approche.

Le canal se rétrécit laissant à peine passer le bateau.

Puis le bras se dégage, et nous ouvre l’accès au Main Stream, bien plus large, une des nombreuses rivières alimentant le delta.

Aux pieds d’une forêt de papyrus, un regroupement d’oiseaux où l’eau semble bouillir…des bulles qui trahissent la présence de nombreux poissons… Un jeté de ligne n’attendra pas 2 minutes pour remonter un poisson tigre aux dents impressionnantes !

Au détour d’un méandre, une patrouille de police fluviale arrête la barque… contrôle… échange avec le guide puis repart… 

 

 

Alors que dans le bateau, le soleil commence à faire son effet malgré la fraîcheur agréable de la surface de l’eau… un éléphant nous surprend. Seul sur une île, à manger sous un arbre au bord de l’eau,  il n’apprécie pas notre approche …et nous le fait comprendre, oreilles grandes écartées…

Il ne chargera pas dans l’eau,  mais inutile de provoquer l’animal… nous reculons tout en l’admirant… Il est magnifique avec des défenses énormes !

 

Une rencontre comme le delta aime en réserver…

Le soleil décline…

 

L’horizon s’embrase de toute part…

La grosse pomme rouge du soleil affleure arbres et papyrus découpant leurs silhouettes...

 

De retour au lac face au camp, le bateau s’arrête, le silence nous entoure et  face à nous, le soleil nous offre un dernier spectacle… 

 

Bivouaquer sur le delta de l’Okavango est une étape hors du temps, au cœur d’un cadre naturel paradisiaque inimaginable

 

Une prochaine fois, c’est promis, nous vous ferons prendre la route traversant la bande de Caprivi pour rejoindre un autre lieu exceptionnel du Botswana : à la rencontres des animaux de l’Afrique sauvage qui nous accueillent au cœur de leur domaine, le Parc de Chobe !

Une autre Envie de Voyage ...

 



Où dormir ?

Hors des quelques villes, le nombre d’hébergements n’est pas innombrable au Botswana. Ici, pas de tourisme de masse.

Cependant, l’offre est suffisante et bien présente : du Lodge luxueux tout confort au camping simple et authentique. Il y en a pour tous les styles et tous les budgets.

Coup de Guma Lagoon campsite camping perdu au bord du delta; 135P(11,5€)/pers/nuit.

Qu’est-ce qu’on mange ?

Vous êtes en Afrique australe, donc comme en Afrique du Sud et en Namibie, le braii est partout. Vous dégusterez un barbecue de gibier (viande de koudou, d’antilope) ou de grosses  saucisses Boerewor (une variété Afrikaner épicée) qu’on trouve dans tous les supermarchés avec des variantes au fromage, à la tomate etc…

Vous pourrez grignoter le traditionnel biltong, une viande de gibier séchée et épicée en lamelles. 

 

Dans les villages, vous trouverez facilement un magasin plus ou moins grand avec le nécessaire pour cuisiner. La moindre échoppe propose produits de base et bouteilles d'eau !

 

Artisanat, souvenirs… ?

Ne ramenez pas de plantes, ni d’animaux… L’artisanat africain de perles, bois et de tissus saura séduire ceux qui aiment rapporter un souvenir…

 

Le plus beau restera l’expérience de votre séjour, où  la mesure du temps et de l’espace resteront sans comparaison.

Formalités

Les ressortissants d'un des Etats de l'Union Européenne n'ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours.

Avoir un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour + justifier d'un billet d'avion aller-retour ou de continuation.

 

Une autorisation de séjour dont la validité ne peut dépasser trois mois est délivrée aux postes frontières sans paiement de droits.

Vaccins, santé…

Traitement anti-paludisme (ou malaria) !

Botswana et  Namibie sont des pays classés en groupe 3 pour le paludisme, la malarone semble le traitement le mieux adapté et le mieux toléré par nos organismes ; il existe aussi une forme pédiatrique pour enfant de 11 à 40 kg.

Le seul souci de la malarone est son prix élevé et variable d'une pharmacie à l'autre (entre 30 et 50€ la boîte selon la pharmacie). Il existe aussi des formes "génériques" type Doxycycline (environ 15 € la boîte) qui sont relativement bien tolérées. 

Quand partir ?

Entre avril et octobre, à la saison sèche lorsque la chaleur est agréable (à l'hiver austral), et avec le moins de moustiques !

Cependant la saison des pluies (décembre à mars ) vous offrira des paysages luxuriants et peut-être la chance d'apercevoir des nouveau-nés car c'est la période des naissances chez les mammifères. Et à vous les concerts naturels des crapauds grenouilles, rugissements de lions et poursuites d'hippopotames...



Vous avez envie de partir ?

Contactez nous pour vous aider à organiser Votre Voyage 



Écrire commentaire

Commentaires : 0